Accès membres
email:
password:  
Remember me?
Mot de passe oublié ?
Demande de login
 
Presse- Communiqués de presse- Archives 2011- Magasins ouverts ce dimanche :
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Magasins ouverts ce dimanche : coup d’envoi des achats de Noël  
 

 

9 décembre 2011

Ce dimanche, comme dimanche prochain, la majorité des magasins seront ouverts dans les rues commerçantes et les centres commerciaux. Pour de nombreux commerçants, de bonnes ventes de fin d’année seront nécessaires pour pouvoir terminer l’année en positif.

L’impasse politique, la crise économique et le temps instable qui ont marqué cet automne ont eu un impact négatif sur les ventes. Pour le commerce belge, 2011 risque donc d’être une mauvaise année. Le secteur de la mode semble avoir été le plus touché, mais depuis septembre, on note un recul dans la plupart des secteurs.

« Le mois de décembre a toujours été important, » affirme Dominique Michel, Administrateur délégué de Comeos. « Mais cette année, il sera même décisif pour de nombreux commerçants. Soit les bonnes ventes de fin d’année leur permettent de compenser les mauvais résultats des derniers mois, soit la situation tourne au drame. Les traditionnels achats de Noël ont beaucoup de mal à démarrer – nous espérons que les ventes exploseront réellement ce week-end ».

Trois facteurs importants expliquent les mauvais résultats enregistrés par le commerce en 2011. « L’impasse politique, associée à la crise financière et économique mondiale, a incité le consommateur à la prudence, » poursuit Dominique Michel. « Depuis septembre, nous constatons une baisse des dépenses – qui va de pair avec une baisse de la confiance des consommateurs. Les gens sentent que tout peut arriver – et l’incertitude est mauvaise pour le commerce ».   

De Charybde en Scylla

Le temps instable a également joué des tours au secteur de la mode. Après un printemps chaud, nous avons eu un été humide et un automne exceptionnellement sec et doux. Les clients ont reporté leurs achats, et les commerçants se retrouvent aujourd’hui avec un stock plus important que d’habitude sur les bras.

Dès lors, nous constatons la percée définitive de la vente conjointe (qui est d’ailleurs autorisée toute l’année) : les commerçants y ont massivement recours en cette période d’attente (de décembre jusqu’au début des soldes le 3 janvier), accordant de nombreuses réductions en fonction des volumes achetés. Un jeans acheté, un deuxième à moitié prix, par exemple.

Pour les rédactions :
Nous espérons disposer des premiers résultats de ce dimanche d’ouverture des magasins à partir de 16h.

Contact : Peter Vandenberghe

 
 

 
 

 
 

Update : 9/12/2011

 

StatutsDisclaimerSitemap • Edmond Van Nieuwenhuyselaan 8 • 1160 Brussel • T 02 788 05 00 • info@comeos.be